Accueil  |  Forum  |  Chercher un club  |  Wikimartial  |  Boutique



Kenpo Kai


 
S'abonner à la newsletter de Webmartial
Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !
Votre email :

Wikimartial : accueil | Participer à la création de cet article sur le forum Wikimartial | Qu'est-ce que Wikimartial ?

Ajouter un commentaire


Boutique de Webmartial - Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

Promo spéciale nouvel an chinois 2017, "l'année du Coq"
Livraison gratuite pour tout achat > 99€ ! Cliquez ici pour en profiter !

* Sauf armes, tatamis, mannequins de bois. Jusqu'au 28 février

Armes
Kung Fu
Jeet Kune Do
Nunchaku
Sanda
Tai Chi
Boxes
Karaté
Kendo
MMA
Taekwondo
Protections
Service perso
Culture asiatique


Construction terminée : voir la discussion sur le forum Wikimartial


Kenpo Kai

1. Présentation du Kenpo Kai

Issu des arts martiaux chinois, le kenpo kai est un art martial japonais qui, durant de nombreux siècles, est resté secret au sein de la famille Ishizaka. Il propose un système de défense réaliste et efficace basé sur le respect de chacun. Travail à mains nues ou avec armes, frappes, saisies, exercices respiratoires et thérapeutique, sa richesse technique en fait l’un des systèmes les plus complets existant actuellement. Mais comme tous les Budo (Voies martiales) il n'est pas qu'un système de lutte: il permet au pratiquant de développer l’ensemble de ses qualités physiques mentales et morales, pour parvenir à un état d’équilibre. Cet équilibre est symbolisé par l'utilisation de l'idéogramme "CHU" entourant le kanji "KEN".

2. Histoire

Origines

Les origines du kenpo kai remonteraient au monastère de Shaolin. L'un des moines nommé Chiang, ayant terminé sa formation, retourna dans son village d'origine, dans le nord du pays . Son frère et sa famille étant parfois attaqués par des brigands, il lui enseigna l'art du shaolin chuanfa, qui fut ensuite transmis de père en fils. Durant l'ère Tokugawa (1603 - 1868), un jeune aventurier japonais nommé Tawada Ishizaka, initié à la Kashima ryu, traversa la mer pour chercher du travail en Chine. Il rentra comme serviteur dans la famille Chiang dans un village situé à l'emplacement de l'actuel Lungkiang, et fût accepté comme élève. Sur la fin de sa vie il rentra avec la famille qu'il avait fondée au Japon, où il créa une troupe de théatre ambulant dont les spectacles étaient basés sur l'art martial. Mais pour éviter les défis et ne pas avoir de problèmes avec les samouraï errants, la partie profonde de l'art martial resta cachée. Seule la partie la plus spectaculaire était utilisée. Par exemple, l'un des membres de la famille était trés fort physiquement et possédait un grand sens de l'humour. Sa plaisanterie favorite était de demander à quelqu'un de lui lancer une grosse pierre qu'il brisait en l'air d'un seul coup. L'art évolua pour devenir la boxe de la famille Ishizaka (Ishizakaho kenpo).

Histoire récente

En 1967, les descendants de la famille japonaise Ishizaka retrouvèrent les descendants de la famille chinoise Chiang, pour remettre en commun leurs techniques. Ils les retrouvèrent et décidèrent de se rendre tous les ans travailler avec eux pendant plusieurs années. Ils nommèrent l'art issu de cette synthèse le kenpo kai, la réunion des méthodes du poing. En 2000, Chiaki Ohashi fut nommé à la tête du kenpo kai, et réorganisa l'enseignement du kenpo kai. En s'appuyant notamment sur la pratique de la compétition avec protections dans différentes modalités de contact, il impulsa une dynamique nouvelle, sans pour autant s'éloigner de la tradition.

Anecdotes

Durant ses nombreux déplacements à travers le Japon la troupe de la famille Ishizaka accueilli souvent des aventuriers qui voulaient trouver l'aventure. L'un d'eux après être devenu un bon acteur et avoir été instruit dans l'art du kenpo décida de défier son maître pour prouver qu'il l'avait surpassé. Mal lui en pris, il fût sévèrement blessé et chassé de la troupe. Une loi fût alors mise en place qui interdisait l'enseignement de la totalité de l'art aux personnes étrangères à la famille Ishizaka. C'est ce qui explique que la diffusion du kenpo kai, resté art familial jusqu'au milieu du 20éme siècle, reste encore de nos jours limitée.

Arme utilisée dans le Kenpo Kai

3. Techniques

Le kenpō kai comporte l'étude des atemi (frappes au corps), des nage, seki, katame, jime (travail de projection, rupture articulaire, contrôle et étranglements) à mains nues et avec armes. Son enseignement actuel a conservé les étapes traditionnellement utilisées.

Son apprentissage comprend le système externe (sotoho) et le système interne (uchiho).

Sotoho

Le premier est caractérisé par le développement du contrôle du corps, le durcissement, le maniement d'armes traditionnelles, l'étude des styles de combats d'animaux et l'autodéfense, et est organisé en 3 parties: kataiho, nyuho, kyoho.

Kataiho

Méthode dure. Le kataiho correspond à l'apprentissage du système dur de la méthode de poing qui utilise frappes, blocages et esquives de la distance la plus longue à la plus courte. Il s'agit d'un système de défense personnelle qui est caractérisé par l'utilisation de frappes sur les zones sensibles du corps humain, tant pour la défense que pour l'attaque. Elle est enseignée au débutant pendant un an ou deux, et représente la base de l'enseignement du kenpo kai. Elle permet au débutant d'améliorer sa confiance en lui. Elle lui permettra également d'apprendre à réagir de façon instantanée sans avoir à mettre en jeu sa sécurité. Ce système est très simple à apprendre et permet d'obtenir une base sûre. Dans cette première partie entre le travail des chutes, des déplacements, des esquives, des percussions.

Nyuho

Méthode souple. : La méthode souple est enseignée une fois que le kenshi a maîtrisé la précédente. Elle se caractérise par la connaissance du corps humain et des lois physiques qui le concernent. Cette méthode ne comporte aucune percussion, et travaille à courte distance ou en corps à corps. Elle permet de développer la sécurité et la dextérité du kenshi. Son travail entraînera une grande connaissance du corps humain, le développement des sens (en particulier du tact), et permettra de développer la musculation de tout le corps. Toutefois le kenshi devra posséder (ou développer) une grande confiance en lui car il va se trouver très près de l'adversaire, et être très habile techniquement pour effectuer la manoeuvre voulue sur la zone choisie. Dans cette deuxième partie entre le travail des projections par déséquilibre (kuzushi nage ) ou action sur des zones vulnérables (atsu nage), des étranglements, des contrôles, des pressions sur les points vitaux.

Kyoho

Méthode hybride.Cette méthode hybride est en fait la réunion des deux précédentes, et ne nécessite donc pas de nouvelles explications. Nous dirons simplement qu'elle est le troisième et dernier niveau de l'apprentissage du kenpo kai et que le kenshi devra savoir coordonner et utiliser de façon efficace les deux méthodes précédentes. Le système hybride kyoho reprend en fait l'ensemble des connaissances précédemment acquises et les combine. Il s'agit du système complet du kenpo kai pratiqué en tant que méthode d'autodéfense effective.

Uchiho

Le système interne (uchiho) est caractérisé par un travail destiné à améliorer la santé du pratiquant physiquement et psychologiquement. Il repose sur des exercices de respiration, de contrôle mental, de renforcement des organes internes, de contrôle de l'énergie interne, et introduit le kenshi dans la partie ésotérique du kenpo kai.

Armes

Au nombre de douze, les armes sont étudiées à partir de la ceinture bleue. On trouve les traditionnelles (bō (bâton), katana (sabre), nawa, kagi bo) ou plus spécifiques au kenpo kai (morote tonfa ou tonfa double). L'art des armes est l'une des parties les plus étudiée et respectée du Kenpo Kai car il est le complément de la pratique à mains nues leur donnant une autre dimension et une plus grande richesse. Il y a 12 armes de base en Kenpo Kai, plus un grand nombre d'autres qui peuvent être maîtrisées à partir des premières, même si elles ne font pas partie de la base. Ces armes de base sont :

1. bâton
2. lance
3. épée
4. canne
5. corde
6. tonfa double
7. nunchaku à trois branches
8. bâton marteau
9. bâton moyen
10. tokko
11. katana
12. jo

Katas

Formes ou enchaînements. Dans le kenpo kai, il y a des katas de différents niveaux, s'exécutant seul, avec partenaire, avec arme, concernant la saisie ainsi que des katas de compétition. Pour les ceintures noires, il existe également les formes animales et des katas issues de Shaolin. Chaque kata possède son rythme propre, et doit être travaillé avec une vitesse et une force maximale. De plus le kenshi doit les connaître à droite comme à gauche. Ces formes doivent permettre au kenshi de développer une maîtrise dans toutes les distances avec ou sans armes.

Kenpo kai avancé

Le kenpo kai avance est un système et une méthode de lutte et de combat réservé aux personnes qui ont atteint le grade d'instructeur et ont prouvé qu'elles méritaient cet enseignement. Techniquement et physiquement bien plus exigeant, ce travail n'est possible que lorsque la base est bien acquise et suffisamment comprise.

Formes animales

Il s'agit notamment des techniques issues des formes animales chinoises, en référence aux cinq animaux suivants : le tigre, le singe, le serpent, la grue et l'aigle. Chaque animal fait référence à un élément (terre, bois, métal, feu, eau) et permet de travailler des principes théoriques, mentaux et techniques, un peu comme un exercice de visualisation. Le système du Tigre nous apprend à être directs, à utiliser peu de mouvements, mais avec beaucoup de force, et a travailler en avançant. Le système du Singe nous apprend à feinter, à être très mobiles et inattendus, pour ouvrir les gardes ou pour provoquer des attaques: c'est un travail de confusion, qui développe les principes de vitesse et de feinte.

Kigei

Dans la partie avancée du kenpo kai se trouvent également les techniques de travail énergétique (kigei) contenant un certain nombre de techniques de respiration. Comme le go ken (forme de respiration dure) qui, en plus d'être un exercice de musculation isotonique, permet de développer la stabilité et la concentration de force dans une zone choisie du corps, cela afin de pouvoir appliquer une force maximale dans les techniques, mais aussi, et surtout, de travailler le corps pour le rendre plus fort et plus résistant. Là débute la technique de santé. Le travail énergétique en kenpo kai se veut avant tout simple et concret. Il se base sur l'utilisation de la force physique, le contrôle de la respiration et de l'esprit, la fluidité et la stabilité, la concentration et la coordination.

Kampo

Médecine traditionnelle chinoise. Le kampo est composé de techniques de massage shiatsu et anma, de traitement articulaire seifuku, de kyusho (étude des points vitaux) et de quelques autres techniques adaptées à la pratique des arts martiaux.

4. Le Kenpo Kai en France

Enseigné depuis 25 ans en France par Shihan Ustariz, représentant officiel de l’international kenpo kai organization, le kenpo kai est un art en pleine expansion. Il est affilié à la fédération française de karaté et disciplines associées, permettant ainsi aux kenshis (pratiquants de kenpo) de travailler avec des professeurs qualifiés, reconnus, et de participer à de nombreux stages et compétitions en France et dans le monde entier.

5. Liens

France kenpo kai honbu : page officielle du kenpo kai français.

  • Chercher un club




    Forum de Webmartial - Messages récents 
    [Karaté] Re : Karate ?, Karate ? ou Karate ? par ly février 21, 2017, 18:45:49 pm
    [Karaté] Re : Karaté, est-ce le bon choix? par ly février 21, 2017, 18:15:20 pm
    [Condition physique] Assouplissement et écart facial par brams février 21, 2017, 18:10:55 pm
    [Karaté] Re : question kumite par ly février 21, 2017, 17:45:51 pm
    [Karaté] Re : Jyu Ippon Kumite pour le 3ème Dan par tycho février 21, 2017, 17:35:10 pm
    [Karaté] Re : Jyu Ippon Kumite pour le 3ème Dan par ly février 21, 2017, 17:27:42 pm
    [Condition physique] Re : grave coach? par Guitou février 21, 2017, 16:57:36 pm
    [Condition physique] Re : grave coach? par nipaipo février 21, 2017, 14:59:21 pm




    Ajouter un commentaire
     
    Pseudo :
      Votre email : (ne sera pas affiché)
    Votre évaluation de cet article :
     
    Commentaires :
    Recopiez le texte de sécurité ci-dessous :

    Me prévenir par email lorsqu'un commentaire est posté pour cet article




    Webmartial - Menu 

    Accueil  -  Forum  -  Chercher un club  -  Wikimartial  -  Boutique

    MMA  -  Actualités  -  Interviews  -  Articles  -  Recherches

    Contact  -  English version

  •